Soliloques et coups de gueule, un mode d'expression à partager.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi, juillet 4 2017

50 euros le point !

Ma sécurité


C'est vrai. J'ai perdu depuis plusieurs années 11 points de permis de conduire sur mon total de 12. Je vais donc être dans l'obligation de faire un stage à 50 euros le points. Je suis un mauvais conducteur c'est évident. Chaque point perdu l'a été pour excès de vitesse, de 5 à 8 km/heure de dépassement par rapport à la vitesse autorisée. je me réjouis de rentrer dans le droit chemin. Bien sûr les radars qui rapportent gros, plus 920 millions en 2016, ne peuvent repérer les franchissements de lignes continues, les stop non respectés et ceux (ou celles), que j'appelle gentiment "les ministres" et qui me dépassent à 160, voire plus... (Oublions les motards !) De plus et d'après la Cour des Comptes la moitié des recettes ne serait pas affectée à la sécurité routière. A chaque trajet de ma campagne à la ville je peux relever de dangereuses infractions. Mais bon, j'avoue que dépasser un poids pour qui roule à 95 sur une route autorisée à 110 devrait logiquement m'interdire d'accélérer pour mieux me rabattre. En conséquence je devrai subir les appels de phares et coups de klaxons des automobilistes qui me suivent sur la file de gauche puisqu'il me faudra plusieurs kilomètres pour effectuer mon dépassement en respectant la vitesse autorisée. Mais "dura lex, ses lex" !

vendredi, mars 10 2017

Ne votons pas.

Gouverner...

S'il est un acte politique qui propose une alternative à la démocratie ordinaire c'est bien l'abstention. Pas ce bulletin blanc considéré comme une sorte d'hésitation de l'électeur qui "botte en touche" et ne se mouille pas. Non, un refus vrai de légitimer un quelconque individu qui n'a d'autre ambition que la sienne; pouvoir et enrichissement. En ce joli mois de mars 2017 une majorité de citoyens et de citoyennes choisissent non de se désintéresser de l'avenir du pays, mais plutôt que de tourner en rond dans la jungle de propositions qui ne pourront être tenues préfèrent bivouaquer sur place et maintenir leurs acquis contre les vents et marées d'alternances aléatoires. Ne votons pas. Même si le pire doit arriver mieux vaut ne pas avoir sur la conscience un vote sanction, soit disant stratégique ou utile. Le seul vote utile est l'abstention. “Comment pourrais-je gouverner autrui, qui moi-même gouverner ne saurais ?” (François RABELAIS)

- page 1 de 10